Communautés thérapeutiques anglosaxonnes d’orientation lacanienne – Vidéos des conférences du 21/01/2015

Rex Haigh et Jan Lees (Association of Therapeutic Communities, UK)
John Gale et Nelly Gomez (CHT, Londres, UK – International Network of Democratic Therapeutic Communities)

Les communautés thérapeutiques, qui accueillent des personnes souffrant de troubles psychotiques, se sont développées autour des années 1940, à la suite de travaux montrant les effets iatrogènes des institutions psychiatriques et d’expériences novatrices, comme celles de Chesnut Lodge aux Etats-Unis ou de la Tavistock Clinic à Londres. Ce sont de petites structures d’accueil travaillant le milieu selon différentes approches psychodynamiques et sociothérapiques (partage de la fonction soignante, démocratisation, circulation de la parole, permissivité,…).
Depuis sa création, le Community Housing and Therapy de Londres, a développé un style thérapeutique spécifique, dans lequel il fonde son abord des psychoses sur la psychanalyse lacanienne et la philosophie de Heidegger, avec les concepts d’habitation et d’être-avec. Il accueille environ 150 résidents par an et l’équipe est constituée de 45 thérapeutes.
Après la présentation de leur travail par les intervenants nous pourrons discuter des points de convergences et de divergences entre cette approche et celle de la psychothérapie institutionnelle qui s’est développée en France au même moment, ainsi que du rapport que ces mouvements entretiennent avec la perspective du rétablissement (recovery movement) particulièrement dynamique en Grande Bretagne.

Conférences organisées par Hélène Réglé et Bernard Pachoud dans le cade du Programme « La personne en médecine » – Université Paris Diderot – UFR d’Etudes Psychanalytiques – CRPMS – Centre Georges Canguilhem (Institut des Humanités et Sciences)

« Therapeutic communities 1942-2015″

Rex Haigh et Jan Lees (Association of Therapeutic Communities, UK).

« The Community Housing and Therapy (CHT) »

John Gale et Nelly Gomez (CHT, Londres, UK – International Network of Democratic Therapeutic Communities).